Le MSC Grandiosa a été mis à l’eau le 5 janvier dans les chantiers navals de Saint-Nazaire. Avec sa jauge de plus de 180 000 GT c’est le 3ème navire le plus gros construit à Saint Nazaire. Les deux autres paquebots, l’Harmony of the Seas et le Symphony of the Seas, appartenant à la compagnie de croisière Royal Caribbean, le MSC Grandiosa est le navire le plus imposant de MSC Croisières

Le MSC Grandiosa et les étapes de sa construction

Le MSC Grandiosa est le premier navire MSC de la série des Meraviglia +. Version agrandie des MSC Meraviglia et MSC Bellissima, il mesurera 331,4 mètres de long pour 43 mètres de large et comptera 2408 cabines à son bord. Livrable en octobre 2019 il a été assemblé en seulement 6 mois. Il est ensuite sorti de sa cale de construction pour être conduit dans le bassin C où son armement va se poursuivre alors que le navire est à flot.

Avec la présence du MSC Bellissima et du MSC Grandiosa simultanément à Saint Nazaire, les chantiers retrouvent une situation inédite depuis 2008 où ils avaient construit les MSC Fantasia et MSC Splendida, qui se suivaient à seulement sept mois d’intervalle (ils ont été livrés en décembre 2008 et juillet 2009).

Les chantiers de Saint-Nazaire : une pleine activité assurée jusqu’en 2026

MSC Croisières fait partie des compagnies qui ont rempli les carnets de commande des chantiers navals français puisqu’après le MSC Grandiosa suivront le MSC Virtuosa dont la livraison est prévue pour septembre/octobre 2020 et dont la construction a commencé l’été dernier, et un autre navire propulsé au GNL de classe Meraviglia +, en mai 2023. En 2022 et 2024 deux premières unités d’une nouvelle série de 4 navires au total, le projet World Class, verront le jour à Saint-Nazaire. Ces navires mesureront 333 mètres de long et proposeront 2630 cabines à leurs passagers

D’autres compagnies de croisière font aussi confiance à Saint-Nazaire, comme Celebrity Cruises qui après la construction du Celebrity Edge, a commandé ses 3 sisterships livrables entre 2020 et 2022. Le Celebrity Apex est d’ailleurs en cours d’assemblage et la compagnie pourrait en commander un cinquième. En 2021 un géant des mers, dérivé de l’Harmony of the Seas et du Symphony of the Seas sera livré à Royal Caribbean, suivi par deux autres bateaux.

De quoi assurer une pleine activité jusqu’en 2026 au moins, surtout si on ajoute dans ces carnets de commandes les projets non issus du secteur de la croisière.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes