Le « pacha » qui commande un équipage parfois nombreux en fonction de la taille du paquebot ; vous reçoit à bord, vous pilote, s’occupe de votre sécurité et bien-être, et aussi vous invite à sa soirée : la soirée du Commandant, mais pas nécessairement à sa table.

Mais comment ça se passe au fait ?

Dans le domaine du look.

La fameuse soirée du Commandant, qui est de beaucoup d’interrogations qui jaillissent du fond de votre valise dès que vous l’ouvrez pour la remplir, la veille de votre départ. Vous vous grattez la tête et vous pensez tout haut « Mais  qu’est- ce que je vais mettre pour la soirée de gala .

C’est vrai que traditionnellement il est coutume de s’habiller élégamment pour cet événement.

Préparation à la Soirée du commandant sur les navires Costa

Le smoking, ainsi que le costume et la cravate, pour certaines compagnies ne sont pas requis, mais le sont pour d’autres. Les codes vestimentaires sont indiqués par chaque compagnie et en fonction des soirées. Il est conseillé de prendre une veste et une chemise ou un polo chic et une robe de cocktail ou soirée. Le short, les sandals, ne sont pas envisageables, mais certains passagers n’en ont cure…dommage ! Les tenues décontractées sont de mise en vacances, mais il devient de plus en plus difficile de faire un effort de toilette pour certains. Mais pour eux ; où est passé la magie de cette soirée ?

Dans le domaine de l’organisation.

Soirée du Commandant sur le Radiance of the Seas de Royal Caribbean

Avant, mais ça c’était avant : les passagers étaient conviés avant leur dîner du premier ou second service, au théâtre ou dans le plus grand salon du navire. Un cocktail était alors servi à tous les passagers , l’équipage était alors présenté par le Commandant qui souhaitait la bienvenue et une bonne croisière. Ensuite en sortant il était possible de prendre une photo à côté du Commandant et de l’acheter par la suite. Le Commandant se prêtait au jeu de serrer un tas de main, et de prendre la pose à coté de passagers très fiers et enchantés d’être à ses cotés sur du papier glacé pour l’éternité. C’était ainsi sur la plupart des compagnies.

Maintenant et ça c’est maintenant : les passagers ne sont plus conviés nulle part. Il y a une soirée de gala avec un menu élaboré et une coupe de mousseux est servie à table. Si vous voulez prendre une photo avec le commandant , il faut le demander et la payer obligatoirement. C’est ainsi que cela se passe chez MSC, Costa Croisières.

Pour Royal Caribbean, tout dépend des départs , en général il y a deux soirées sur une croisière d’une semaine et l’une est consacrée mais sans réunion dans un lieu du navire.  Le Commandant invite des passagers à sa table à l’occasion de cette soirée.
Si vous êtes par exemple à bord d’une des mega-structures de la classe Oasis de la compagnie, vous aurez l’occasion de croiser le capitaine ou son second sur la promenade durant ces soirées.

Pour être invités il faut déjà faire partie d’une liste de V.I.P. qui est constituée avant l’embarquement et qui dépend de votre statut social. Il est donc conseiller de le signaler au moment de votre réservation à votre agence de voyages ou de la compagnie. Certes, ce n’est pas une obligation.

Pour Celestyal Cruises c’est comme avant, une invitation à un cocktail dans un salon avec le commandant et la présentation de son équipage.

Seuls les croisiéristes ayant adhéré à un programme de fidélité ont un cocktail privatif avec le Commandant mais cela n’ a plus rien à voir avec la soirée du commandant connue que ceux de vingt ans ne peuvent pas connaître.

Alors, pourquoi ce changement ?

Serait-ce, la faute des passagers qui ne font plus vraiment d’effort vestimentaire et qui fait que la compagnie pense que cela les ennuie plus que d’avoir du plaisir. Est-ce une tradition qui se perd ? Ou, est-ce les compagnies qui prônent avant tout la sécurité et que le commandant et ses officiers doivent être sur le qui-vive ?

Ou, alors est-ce une question de rationalisation des coûts à bord car pour une soirée il faut mobiliser beaucoup de personnel pour l’organiser : bloquer l’espace, recevoir les passagers, la préparation de centaines de cocktails, voire plus de mille, les serveurs, le personnel technique.

Les prix des croisières baissent, et les compagnies ont embarqué des tueurs de coûts (costs killers) Oui ils sont passés par là, ils ont réduit des dépenses, mais aussi la magie de la soirée du commandant.

2.67 avg. rating (61% score) - 3 votes