Si le port de Marseille a subi en 2017 une baisse d’activité dans le domaine de la croisière, les ambitions du CCMP, le Club de la croisière Marseille-Provence, restent elles hautes avec un objectif de 2 millions de passagers pour celui qui est aujourd’hui le quatrième port de Méditerranée. Et les perspectives pour 2018 semblent bonnes avec un trafic de 1,75 millions de passagers. 

Une hausse après un recul en termes de nombre d’escales

En 2017, le port de Marseille a enregistré un recul de fréquentation de 7%, justifié notamment par la disparition de Croisières de France et par le départ de la compagnie de croisières américaine Norwegian Cruise Line. En tout cela représente une perte de 46 escales et de 300 000 passagers mais compensée par les compagnies MSC et Costa croisières qui représentent à elles deux près de 60% des escales à Marseille l’an dernier. Ce qui a permis à la ville de détrôner Venise et de devenir le 4ème port de Méditerranée derrière Barcelone, Rome et les port des îles Baléares.

 

Une année de records en perspective pour le secteur de la croisière

Le port de Marseille s’attend à battre tous ses records cette année. En effet 88 navires de 31 compagnies de croisières assureront 513 escales à Marseille en 2018, dont 7 nouveaux navires qui effectuent leurs premières saison de croisières en Méditerranée comme le Symphony of the Seas. 163 de ces escales seront assurées par les navires Costa.

Enfin, le futur terminal de croisières développé par MPCT, terminal C, s’étendra sur 10 000 m2, alors que les terminaux A et B font respectivement 6 000 et 8 000 m2. Entrée en service prévue pour dans 3 ans.

L’an prochain, le Marseille Provence Cruise Terminal accueillera le « Costa Smeralda« , premier navire à propulsion GNL de la compagnie de croisières italienne. L’armateur fête ce mois-ci ses 70 ans dont 22 ans de présence ininterrompue sur les quais du port de Marseille.

5.00 avg. rating (93% score) - 1 vote